© 2010 Pierre Wetzel

« Ca s’appelle un sèche-linge »