© 2007 Pierre Wetzel

Ombres chinoises


Je te tiens, tu me tiens par l’ombre chinoise. *****
Selon le HCR (Haut Comissariat aux Réfugiés), environ 100 Somaliens et d’Ethiopiens seraient morts ou portés disparus, le long des côtes yéménites. Les conditions météo et une mer fortement agitée ont amené les passeurs à forcer environ 450 personnes à sauter des embarcations de fortune, alors qu’elles étaient encore loin du rivage. De nombreux rescapés racontent qu’ils ont été contraints de se jeter à la mer sous la menace de couteaux et de machettes, et que de nombreuses femmes avaient été également violées durant la traversée de eaux. Source « UNHCR »