Bernard, Sans Domicile Fixe – Homeless man

Bernard, Sans Domicile Fixe - Homeless man

Sérieuse, Débrouillée, Futée
Sandrine, Digne Fille
Soutient De Famille
Se Donne Fièrement
à Son Devoir De Femme.
Sa Demeure Fragile,
Sombre Débarras Frauduleux
Soigné, Décrassé, Frotté,
Squatté Depuis Février
leur Sert De Foyer.
Sans Délirante Fortune
Sans Dépenser Fantaisiste
Ses Derniers Francs
Sandrine se Donne Figure
Souriante Douce et Fraîche.
Scrupuleuse Déterminée Forcenée
Sandrine Dans une Firme
Scotche Des Formulaires
Sur Des Frigos
Sortant De Fabrication.
Souvent, Délirant Film,
Sandrine Divague, Fabule ;
S\’rait Drôlement Friquée
Si Demain Fatale
elle Se Donnait Facile
le Soir Dans les Faubourgs !
Sordide Délire Finalement.
Sonnerie, Départ, Foule,
Saga De Fonctionnaires,
Semaine De Folie,
Samedi, Dimanche, Férié.
Sortie De Famille,
Senteurs De Frites,
Saucisses De Francfort.
Soudain Dans le Fête
Se Détache Frappant
Le Sourire D’un Forain.
Sandrine, Dépendante Forcée
de Ses Deux Frères
Se Détourne Furtive.
Surgissant Diable Fébrile,
Sergio dit Féfé
Stand Des Féeries
Simplement Dévoile sa Flamme.
Sandrine, Décontenancée, Figée
Ses Deux Frères
Slalomant Dans la Foule
Se Demande que Faire.
Se Détourner Froidement
Serait Dommage Franchement.
Sourire Dessiné Finement,
Soutenu De Fossettes,
Sensuel, Drôle de Frimousse,
Sandrine Dévisage le Forain.
Se Dérobant Féline
Sautillante Derrière Féfé
Ils Sortent De la Foire.
Ses Deux Frères
Se Débrouilleront Facilement.
Septembre Déploie Fragile
Ses Derniers Feuillages
Sanguinolents De Feu.
Secrètement Décembre Forge
Sa Despotique Froidure.
Sandrine Dévêtue Frissonne
Ses Deux Fesses
Se Dressent Fermes,
Sublimes De Féminité.
Son Dos Frémis
Sous les Doigts Fins
Et Sensuels De Féfé.
Soupirs De Fauves,
Sauvage Désir Fécond,
Savant Démon Femelle
Se Désaltérant aux Fontaines
Du Subdélicat Fusionnant !
Spasmes, Démence, Fougue,
Sergio Devient Fou,
Sandrine Décolle Foudroyée.
Satisfaite, Détendue Fatiguée
Sandrine Dort, Fillette.
Sergio Déçu Fume.
Soleil Dans la Fenêtre,
Sandrine Dans le Flou,
Sergio Disparu, Fuir.
Serpentant des Dalles Fumantes,
Sandrine Dévale les Faubourgs.
Sa Dépendante Famille,
Sans Doute Fâchée,
Se Demande ce qu’elle Fait.
Soudain, Deux Flics
Se Dressent Fermes !
Sa Demeure Fermée
Sur Décret Fatidique.
Six, Dix Fourgons
Se Dressent Figés
Sur Deux Files.
Saloperie De Flicaille !
Souillure Dégeulasse ! Fumier !
Sandrine Dégoutée Fulmine.
Sermons, Discours Futiles,
Sandrine Déçue, Fragilisée
Sait Déjà la Fin.
Sortie Du Foyer
Sordidement, De Force,
Sa Douce Famille
Sera Dispersée, Fragmentée,
Sans Domicile Fixe..
Social Dénominateur Facile,
S.D.F.

(Les Nonnes Troppo)

0 réflexion sur « Bernard, Sans Domicile Fixe – Homeless man »

  1. Very touching and emotional image. My heart goes out to this man. Excellent image, perfect tones, you have captured the mood here very well.

  2. Solitude Dans la Foule des messages… Bien belle image, criante de vérité, en accord avec le texte, très recherché….